Reconnaitre un geocacheur ...

Reconnaitre un geocacheur n'est pas très difficile pour un oeil avisé.

En réalité si vous rencontrez quelqu'un avec un GPS dans la main vous avez 90% de chance qu'il s'agisse d'un géocacheur.

Si la personne est suspendue dans le vide, est dans une position improbable, a la tête dans un trou, est accrochée a une branche, se déplace à 4 pattes, grimpe sur la façade d'un immeuble, examine pendant des heures un panneau de signalisation,un arbuste ou un mur, etc ... alors la probabilité d'être en présence d'un geocacheur grimpe à 99% !

Lorsqu'on fait du geocaching on est presque toujours ridicule, surtout en zone urbaine; d'autant plus qu'on doit trouver la cache sans se faire repérer des moldus (= les non géocacheurs) ce qui est parfois virtuellement impossible.

Il faut souvent ruser pour décrocher notre boite.

Au début on n'ose pas trop faire des choses improbables en public mais avec l'habitude et l'expérience on n'hésite plus. C'est même ce qui fait le charme du geocaching en ville.

Mais attention il ne faut jamais mettre en péril la cache... tout doit être fait pour que personne ne se doute de ce que l'on fait. Et personne, absolument personne ne doit savoir qu'une boite est cachée par là !

Reconnaitre un geocacheur ...

Quelques astuces pour loguer une cache en toute discrétion:

  • Faire semblant de lacer ses chaussures permet de loguer des caches se trouvant près du sol.
  • Faire semblant de prendre une photo permet de ne pas éveiller l'attention des moldus (= non geocacheurs) cela permet d'arpenter une zone un long moment de façon assez discrète.
  • Vous pouvez également faire semblant de téléphoner, vous semblez ainsi moins suspect.
  • Avoir des enfants est également une bonne façon de paraitre innocent, d'autant qu'ils peuvent se faufiler partout et récupérer la boite pour vous.
  • Geocacher à plusieurs est plus facile, on fait semblant de discuter en jetant un oeil de partout. En plus on peut utiliser ses collègues comme paravent.
  • Si la boite est en hauteur ou difficilement accessible ou bien encore si la zone est pleine de monde il faut faire des repérages et localiser les zones de caches possibles. Généralement avec l'expérience on les trouve facilement. Puis il faut attendre le bon moment. Là encore si vous avez un guetteur ce sera plus facile.
  • Si des moldus se trouvent sur un banc qui contient la geocache ne pas hésiter a s'assoir à côté d'eux, même si il a plein d'autres bancs vides à proximité. Ils se sentiront gênés et finiront par partir.
  • Tentez une cache urbaine tôt le matin ou tard le soir, voire même au milieu de la nuit. Le dimanche matin est un bon moment pour être tranquille.
  • Parfois on est plus anonyme au milieu d'une foule dense que lorsqu'il y a 2-3 moldus qui n'ont rien d'autre à faire que vous regarder.
  • Ne pas hésiter à prendre une cache et aller la loguer ailleurs à l'abris des regards indiscrets. Mais ensuite il faut aller la replacer et ce n'est pas toujours facile.

Si malgré toutes vos précautions vous vous faite "gauler" en récupérant une cache alors le mieux est d'expliquer à la personne ce que vous êtes en train de faire. Ainsi il n'ira pas prévenir la police ou autre ... en plus il se sentira flâté d'être dans la confidence et peut-être vous ferez de lui un nouveau geocacheur ....

Reconnaitre un geocacheur ...

Les moldus ont la facheuse habitude de se retrouver toujours au mauvais endroit au mauvais moment ... A croire que leur seule mission du jour est de vous empêcher de loguer votre cache !!!

Attention moldu se dit muggle en anglais.

Souvent vous trouverez l'indication "Stealth required" sur les caches anglo-saxones ce qui signifie "Furtivité requise" autrement dit "Agissez avec discrétion".

Reconnaitre un geocacheur ...

Voici une petite vidéo éditée par groundspeak.

Elle vous aidera à parfaire votre furtivité dans la recherche de vos geocaches.

Reconnaitre un geocacheur ...
Tag(s) : #Geocaching

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :