Geocaching au Japon

Le geocaching à la maison c'est bien ... mais le geocaching en voyage c'est toujours un peu mieux.

Le coeur léger, du temps libre et l'envie de partir à l'aventure ... on est assurément dans de bonnes dispositions pour aller geocacher.

Il n'y a pas mieux que le geocaching pour découvrir des endroits géniaux (ou pas) et insolites. Mais ça vous le savez déjà ...

Je ne pouvais pas partir au Japon sans faire quelques caches !

Le geocaching au Japon n'est pas aussi développé que chez nous. Avec à peine plus de 23.000 caches pour presque 130.000.000 d'habitants le retard est encore grand mais la progression est exponentielle. Tout est réuni ici pour un essor rapide: des paysages fantastiques, des villes gigantesques et des temples et autres monuments en pagaille. En plus la population japonaise est ultra dynamique et aime s'amuser. Le seul handicap est une société travailleuse aussi bien à l'école que plus tard dans la vie active. Là-bas le "salaryman" a 15 jours de vacances et très peu de jours fériés. Donc peu de temps libre d'autant plus qu'il est très mal vu de prendre toutes ses vacances.

L'un des points positifs du Japon est la sécurité: il n'y a pratiquement pas de délinquances. Les Japonais sont hyper respectueux des autres. Le civisme est roi. Aucun problème pour une fille seule de se balader à Tokyo la nuit ou prendre les transports en communs à une heure tardive. Pourtant Tokyo est une MEGA-mégalopole (6 fois la population de Paris en intra-muros). Avec son agglomération elle est tout simplement la ville au monde la plus peuplée (42 796 714 habitants (2015)). Les japonais utilisent peu leur carte de crédit et ont toujours sur eux beaucoup de billets pour payer leurs dépenses. Les pickpockets sont quasi inexistant et si vous oubliez votre téléphone portable sur un banc public vous avez de grandes chances de le retrouver le lendemain au même endroit ou dans le poste de police le plus proche.

Donc tout ça pour dire que le geocaching la nuit au Japon est sûr et le jour encore plus.

Geocaching au Japon

Les geocaches au Japon sont essentiellement des microcaches magnétiques. Tokyo en est truffée. Les autres grandes villes Osaka, Kyoto, ... sont bien moins dotées. En ce qui concerne les grosses boites elles sont rares.

Quelques belles caches particulièrement intéressantes:

GC44Q3M Akiba TB Hotel: Il s'agit d'une grosse ammobox située à 2 rues d'un des quartiers les plus mythiques de Tokyo Akihabara. Vous y trouverez des mangas, des jeux vidéos et autre maid-cafés (café à soubrettes!) à profusion. L'une des rares caches de Tokyo dans laquelle on peut poser tous ses TB et GC.

GC38J50 Asakusa Kaminarimon: Elle est située devant le temple le plus fréquenté et le plus ancien de Tokyo. La boite est assez grosse et peu contenir des TB. Ce qui est amusant avec cette cache c'est qu'elle grouille de monde. Il faut pousser tout le monde pour y accéder. Et elle est super bien incrustée sous un panneau d'affichage. C'est l'une des plus favorisées de la ville car il en faut du courage pour aller la loguer!

GC252PG Loneliness without you: Cette cache est une micro magnétique. Là encore elle est située dans un lieu à très forte densité de moldus: Shibuya. C'est un peu le "Time square" de Tokyo avec des néons partout qui surplombent le plus grand passage piéton du monde parait-il... le scramble crossing. L'endroit est aussi célèbre pour avoir été le lieu où le chien Hachico, très célèbre au Japon, attendit son maître pendant 10 ans devant la gare de Shibuya. Maître qui ne rentra jamais de son travail car il y décéda d'une mort subite. Enfin toute une histoire ... Une statue du chien y a été érigé. Il y a même un film hollywoodien qui relate son histoire!

Mémorial des enfants, Hiroshima
Mémorial des enfants, Hiroshima

En dehors de la capitale quelques caches intéressantes:

GC4B51 Paper Cranes: Pas de boite ici, il s'agit d'une cache virtuelle située dans le mémorial de la paix de la ville d'Hiroshima. Il suffit de trouver le monument et de se photographier devant. Lieu tristement célèbre de l'explosion de la première bombe atomique le 6 août 1945, la ville d'Hiroshima fut entièrement détruite en un instant faisant plus de 100.000 morts. Là encore une histoire émouvante. La petite Sadako Sasaki n'avait que 2 ans lorsque la bombe fut larguée sur Hiroshima. Selon une légende japonaise, quiconque fabrique mille origamis de grue peut obtenir la réalisation d'un souhait; c'est dans cet espoir que Sadako commença à plier inlassablement des feuilles de papier coloré. Malheureusement, elle mourût d'une leucémie avant d'avoir terminé sa tache, après avoir tout de même confectionné 644 grues. Un monument des enfants victimes à été érigé en son honneur et encore aujourd'hui des enfants viennent y déposer leur grue en papier.

GC5EA9M Rooftop Garden of Kyoto Station Building: Petite cache magnétique située sur les terrasses de la gigantesque et ultramoderne gare de Kyoto. Endroit magnifique qui permet de jour comme de nuit d'avoir une jolie vue sur Kyoto. C'est la Happy Terrasse, lieu de repos avant de prendre le train. Kyoto est plus connu comme étant une ville traditionnelle avec de magnifiques temples. C'est aussi à Kyoto que vous pourrez croiser de jolies Geishas appelées ici Geikos ...

Geocaching au Japon
Geocaching au Japon
Geocaching au Japon
Geocaching au Japon
Geocaching au Japon
Geocaching au Japon
Geocaching au Japon
Geocaching au Japon
Tag(s) : #Geocaching, #Japon

Partager cet article

Repost 0