La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe

Difficile de venir en Guadeloupe sans grimper au sommet de la Soufrière. Surnommée la Vieille Dame la Soufrière est dans le coeur de tous les Guadeloupéens. Souvent charmeuse, parfois capricieuse, rarement en colère, mais toujours majestueuse la Soufrière impose le respect. Je ne résiste pas a l'envie de vous raconter son histoire ...

Celle ci commence il y a 5 millions d'années et est étroitement liée a celle du chapelet d'iles formant l'arc des petites antilles: Les iles de Montserrat, de Martinique, de la Dominique, de Sainte Lucie et de quelques autres ... C'est à la tectonique des plaques que l'on doit son apparition.

L’Archipel des Petites Antilles représente la partie émergée d’un large arc insulaire qui borde la plaque Caraïbe. Toutes les îles de cette région résultent du volcanisme de la subduction, 160 km à l’est de la Guadeloupe, de la plaque Amérique sous la plaque Caraïbe.

Concernant La Soufrière, la dernière éruption magmatique connue date du XVIème siècle et a conduit à la création du dôme actuel. La lave visqueuse et épaisse s'est littéralement figée en sortant de la cheminée. D'autres éruptions se sont produites par la suite mais toutes de nature phréatiques. La présence de la mer toute proche associée a des pluies intenses et à des roches très fracturées fait que l’eau gagne rapidement la profondeur et se vaporise au contact des roches réchauffées par le magma. L’éruption se produit soit lorsque la pression est plus élevée que le seuil de résistance des roches soit à la suite d’un séisme si de nouvelles fractures apparaissent dans le dôme.

Il fallait bien que la Soufrière ait sa cache et c'est de la plus belle manière que la Vieille Dame participe au Géocaching dans l'ile ... à travers la Earthcache de la Soufrière.

Pour accéder au listing c'est ici que ça se passe: http://coord.info/GC27MH6

Merci à Géotrouveurs pour cette Earthcache et happy caching !!!

Pour y aller:

L’accès au sommet de la Soufrière est possible via des circuits de Randonnées pédestres. Certains secteurs au sommet restent interdits en raison de gaz acides et toxiques. L'ascension est relativement facile, mais certaines précautions restent nécessaires.

Le départ classique se fait à partir des « Bains Jaunes » (altitude 950 mètres), puis il faut prendre la « trace du Pas du Roy ». L'accès direct en voiture au parking de la « Savane à Mulets » (altitude 1 140 mètres) n'est plus possible depuis le séisme des Saintes du 21 novembre 2004 qui a entrainé l’éboulement d’un flanc du piton Tarade.

La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe

Lorsque en 1976 la Vieille Dame pique une colère on craint une éruption soudaine. Un débat d'experts s'en suit alors que les uns réfutent une possible éruption (H. Tazieff) les autres (C. Allegre) annoncent une possible explosion imminente. Principe de précaution la préfecture ordonne l'évacuation des bourgs menacés. Certains habitants refusent pourtant de quitter leur domicile comme si la Vieille Dame ne pouvait leur faire de mal. Cet attachement pour leur volcan n'est pas propre à la Guadeloupe. Il se rencontre souvent chez les habitants vivant a flanc de volcan. Un mélange d'amour, de respect, de confiance avec une pointe d'inquiétude tout de même. Finalement la grande éruption magmatique n'a pas eu lieu mais la crainte suscitée eut des effets positifs sur la communauté scientifique qui mis en place le système de surveillance performant que nous possédons aujourd'hui en Guadeloupe.

Plus de détails sur le déroulement de l'éruption de 1976: http://www.ipgp.fr/~beaudu/soufriere/forum76.html

La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe

L’observation de la Soufrière débuta en 1950 avec la création du laboratoire de physique du globe à Saint-Claude dépendant de l’institut de physique du globe de Paris. Deux sismographes furent installés immédiatement. C’est grâce à cet observatoire que l’éruption phréatique de 1976 fut détectée à l’avance.

En 1989 un observatoire plus moderne fut construit sur la commune du Gourbeyre à neuf kilomètres au sud-ouest de la Soufrière : l'observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe. Ses missions sont :

  • la surveillance de l’activité volcaniquede la Soufrière ;
  • la surveillance de la sismicité régionale ;
  • la participation à des travaux de recherche ;
  • l’information préventive sur les risques sismiques et volcaniques.
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
La Soufrière la Vieille Dame de la Guadeloupe
Tag(s) : #Geocache, #Volcan, #Saint Claude, #Basse Terre, #Foret

Partager cet article

Repost 0