Panneau très explicite
Panneau très explicite

Le mancenillier est un arbre présent sur la plupart des îles de l'arc Antillais.

On le trouve notamment en Guadeloupe, en Martinique et tout particulièrement aux Saintes.

Cet arbre à été largement éradiqué en raison de sa toxicité. Il présente un véritable danger pour l’homme.

Son aspect banal le rend difficile à identifier.

Tout en lui est toxique: Son écorce, sa sève, ses feuilles et ses fruits.

Sa sève d'apparence laiteuse est très dangereuse et peut provoquer de grave brûlure en cas de contact avec la peau. Ses fruits ont l'apparence de petites pommes vertes également très toxiques.

Enfin sachez que le simple fait de s'abriter sous un mancenillier un jour de pluie peut vous infliger de graves brûlures.

Pour avoir expérimenté moi même la brûlure de mancenillier lors d'une journée de pose de geocaches aux Saintes ... je peux vous confirmer l'extrême danger de cet arbre. Une simple griffure contre une branche provoquera quasi immédiatement l'apparition de cloques, puis 2 jours après la nécrose de la peau. Les cicatrices rouges peuvent persister à vie.

Afin de prévenir des dangers de cet arbre il est souvent signalé à l’aide d’une marque de peinture rouge autour de son tronc mais ce n’est pas toujours le cas.

En cas de brûlure toujours rincer abondamment à l'eau. Si les muqueuses sont touchées (oeil, bouche) filez aux urgences.

Fruits et feuilles du mancenillierFruits et feuilles du mancenillierFruits et feuilles du mancenillier

Fruits et feuilles du mancenillier

Le latex de cette euphorbiacée est très toxique, il déclenche par simple contact avec la peau ou les muqueuses, une réaction inflammatoire intense. Toutes les parties sont empoisonnées mais la quantité de latex peut varier suivant les saisons. Même le bois est toxique et les bucherons qui abattent l'arbre et les menuisiers qui le travaillent doivent prendre de grandes précautions.

Le simple contact cutané avec les feuilles, le fruit ou la sève peut provoquer des dermatites bulleuses sévères, parfois purpurines.

En général, les gens qui mordent dans la "pomme" la recrachent aussitôt en raison de son goût très âcre. Mais s'ils avalent la bouchée, les conséquences peuvent être très graves.

Mordre le fruit entraîne des brûlures intenses, un gonflement des lèvres, la tuméfaction de la langue qui se couvre de cloques. Toute la muqueuse de la cavité buccale se détache ensuite par large plaques. Les œdèmes pharyngés peuvent nécessiter une trachéotomie. L'intoxication s'accompagne d'une chute de la tension artérielle et d'un choc. Les conséquences peuvent être fatales.

En cas de pluie, il convient de ne pas s'abriter sous l'arbre, car l'eau ruisselant des feuilles se charge d'éléments toxiques. C'est pourquoi il est conseillé de ne pas faire la sieste sous l'arbre.

Enfin si le pollen emporté par le vent se colle sur la peau, il peut aussi causer de douloureuses dermatites.

Des cas de conjonctivites ont été signalées pour des personnes s'étant assises sous l'arbre.

(Extrait de l'article Wikipaedia)

Panneau indicatif

Panneau indicatif

Tag(s) : #Flore

Partager cet article

Repost 0