Les combats de coqs

Les combats de coqs se déroulent encore fréquemment en Guadeloupe. Officiellement simples "loisirs" ils sont en réalité l'occasion de jeux d'argent. Les paris peuvent atteindre des sommes importantes de plusieurs centaines d'euros

Ils ont lieux dans des gallodromes que l'on appelle plus couramment ici "Pitt a coqs" ou plus simplement encore "Pitt".

Aux Antilles, les combats de coqs existeraient depuis l'arrivée des premiers colons soit plus de 500 ans. Ils sont une véritable tradition et sont pour cette raison tolérés aux Antilles et dans quelques autres département d'Outre mer ou de métropoles.

Décriés par certains, défendus par d'autres ils sont tout comme les courses de "Bœufs tirants" objets de polémiques.

Il existerait environ 70 "Pitts" en différents endroits de Guadeloupe. Un pitt est formé d'une arene d'environ 5 mètres de diamètres entourés de gradins.

Les plus anciens continuent à élever des coqs et à les entraîner pour des combats pouvant aller parfois jusqu'à la mort. Un combat peut cependant s'arrêter si l'un des coqs quitte le ring a 2 reprises ou bien s'il se "couche".

Alors que le coq gagnant sera soigné et re entrainé pour un futur combat, le coq perdant lui finira dans une marmite le soir même !!!

La saison des combats de coqs est de Janvier à juillet.

Un musée du Pitt a coq se trouve à Morne à l'eau (Dolores Belair) où vous pourrez vous informer sur cette pratique et peut-être assister a un combat.

Les combats de coqs
Les combats de coqs

Reportage en Martinique

Tag(s) : #Tradition, #Culture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :