Chikungunya

Le nombre hebdomadaire de cas de chikungunya continue d'augmenter même si la progression est moins forte que celle observée les deux dernières semaines.

Les communes les plus touchées sont Terre-de-Bas, Pointe-à-Pitre, Grand-Bourg, Baie-Mahault, Petit Canal, Goyave et Les Abymes.

Au CHU de Pointe à Pitre, l'augmentation du nombre de passages aux urgences pour suspicion de chikungunya se poursuit.

Depuis le passage en épidémie avérée (le 10 avril 2014), il a été recommandé aux médecins généralistes de ne plus confirmer biologiquement systématiquement les cas des zones les plus touchées.

Au total, 4 710 cas cliniquement évocateurs de chikungunya vus en médecine de ville ont été estimés depuis le début de la surveillance

Principaux faits:

  1. Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés.
  2. Elle provoque de la fièvre et des arthralgies (douleurs articulaires) sévères. Les autres symptômes sont myalgies, céphalées, nausée, fatigue et éruption.
  3. Cette maladie a quelques signes cliniques en commun avec la dengue, ce qui peut entraîner un diagnostic erroné dans des zones où la dengue est commune.
  4. Il n'existe pas de remède contre cette maladie. Le traitement est essentiellement symptomatique.
  5. Le fait que des sites de reproduction de moustiques se trouvent à proximité d'habitations constitue un sérieux facteur risque de chikungunya.
  6. Depuis 2004, le chikungunya sévit sur le mode épidémique, entraînant une morbidité et des souffrances considérables.
  7. La maladie se manifeste en Afrique, en Asie et dans le sous-continent indien. Ces dernières décennies, les moustiques vecteurs du chikungunya ont atteint l'Europe et les Amériques. En 2007, la transmission de la maladie a été enregistrée pour la première fois en Europe, lors d'une flambée localisée au nord-est de l'Italie
Aedes Aegypti

Aedes Aegypti

Le chikungunya est une maladie virale transmise par des moustiques décrite pour la première fois à l'occasion d'une flambée dans le sud de la Tanzanie en 1952. Il s'agit d'un alphavirus de la famille des togaviridés.

Le nom de «chikungunya» vient d'un verbe de la langue kimakonde qui signifie «devenir tordu»" ce qui décrit l'apparence voûtée de ceux qui souffrent de douleurs articulaires. Signes et symptômes Le chikungunya se caractérise par l'apparition brutale de fièvre souvent accompagnée d'arthralgie.

Les autres signes et symptômes communs sont notamment myalgies, céphalées, nausée, fatigue et éruption. L'arthralgie est souvent invalidante, mais elle disparaît généralement au bout de quelques jours ou de quelques semaines.

La plupart des patients se rétablissent complètement, mais dans certains cas l'arthralgie peut persister pendant plusieurs mois ou même plusieurs années. On a signalé des cas occasionnels de complications oculaires, neurologiques et cardiaques, ainsi que des douleurs gastro-intestinales.

Les complications graves ne sont pas fréquentes, mais chez les personnes âgées la maladie peut contribuer à la cause du décès. Les symptômes sont souvent légers chez les personnes infectées et l'infection peut passer inaperçue ou faire l'objet d'un diagnostic erroné dans les zones où sévit la dengue.

Chikungunya
Tag(s) : #Actualite, #Sante

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :