Fort Fleur d'Epée
Fort Fleur d'Epée

La construction du Fort Fleur d’Épée, qui dit-on, tire son nom du sobriquet d’un soldat qui avait une case à cet endroit, débuta durant l’occupation anglaise de la Guadeloupe de 1759 à 1763.

Cette forteresse fut construite pour défendre la rade de Pointe-à-Pitre contre les attaques anglaises. En 1760, il ne s’agissait que d’un fortin consolidé à la hâte pour faire face à l’occupation anglaise. En 1794, le fort participa aux combats acharnés entre les troupes anglaises et françaises. Le général Grey s’empara du fort Fleur d’Épée et de Pointe-à-Pitre le 10 avril. En juin, Victor Hugues, commissaire de la Convention Nationale chargé de faire appliquer l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises, reprit le fort avec l’aide de 3000 esclaves libérés, devenus soldats.

Cette victoire fut un tournant décisif et, en décembre, la République française redevient maîtresse de la Guadeloupe. L’abolition de l’esclavage est proclamée. Napoléon Bonaparte y met fin par un arrêté du 16 juillet 1802. Ce fort historique fait parti de l'itinéraire "La route de l'esclave" en mémoire des lieux ayant un lien avec avec le passé esclavagiste de l'ile. Il est aujourd'hui ouvert au public et l'accés est gratuit. Des expositions régulières sont organisées dans les sous sols du fort ainsi que des évenements culturels dans le jardin. La vue sur grand baie est époustouflante. Biensûr le site dispose d'une géocache (et même de deux!).

Pour accéder au listing de la cache cliquez ici: GC4WTN1 Le Fort Fleur d'Epée

Merci Rainworn pour la cache.

Le Fort Fleur d'ÉpéeLe Fort Fleur d'ÉpéeLe Fort Fleur d'Épée

Fort Fleur d'Epée

Tag(s) : #Geocache, #Histoire, #Esclavage, #Panorama, #Gosier, #Grande Terre

Partager cet article

Repost 0